Pourquoi adhérer

2107 nous adhérons ?

Mais, pourquoi donc nous direz vous ?

Parce qu’adhérer, c’est jouer le jeu du réseau, de la solidarité, de l’intelligence collective, de l’augmentation de notre pouvoir d’agir…

Parce qu’adhérer, c’est nous donner une chance supplémentaire, dans une société qui n’évolue pas favorablement aux associations et aux politiques publiques, dans un monde où il y a de moins en moins de place pour ceux qui ne sont pas organisés, structurés, cohérents… L’histoire démontre régulièrement, et elle nous le rappelle avec force en ce moment, que les défenses de prés carrés, le repli et la défiance n’amène et ne construit rien de bon.

Nous pourrions citer ici 365 bonnes raisons d’adhérer à l’ALF en 2017, mais vous les connaissez. Nous les avons écrites dans nos rapports à l’AG, dans nos comptes-rendus de CA, sur notre site, et nous les martelons à chaque occasion que nous avons de nous rassembler. Alors à quoi bon ?

Il est extrêmement important que nous prenions conscience que l’ALF ce n’est pas quelque chose de déconnecté de la réalité, qu’il n’y a pas de tour d’ivoire en la capitale du royaume. L’ALF ce sont deux salariées là où il y en avait quatre il y a peu ; Ce sont une dizaine de bénévoles au niveau national et des bénévoles dans les régions qui disposent d’une ALF locale. Ce sont des ludothécaires pour la plupart, qui consacrent une part non négligeable de leur temps libre à s’engager pour nous tous. Car oui, cet engagement profite à tous !  A tous les ludothécaires, à toutes les ludothèques, quelle qu’elles soient, quoi qu’elles fassent, quel que soit leur soutien à l’ALF. Car tout le monde profite des luttes, des travaux, des outils, de la reconnaissance, c’est indéniable.

Alors adhérer, c’est le début du soutien à toutes les personnes qui s’engagent, le geste simple, le geste minimum, un geste peu onéreux (car oui, notre adhésion est très peu chère eut égard à d’autres mouvements similaires), et un geste que nous rêvons inconditionnel, dans les périodes sereines et fertiles (comme actuellement), comme dans les moments difficiles. La relation que nous nous devons d’avoir n’est pas une relations utilitariste, de donnant donnant, de comptages de petits sous, mais une relation de confiance, de solidarité, d’une force collective et durable.

Et si vous n’êtes pas satisfait de ce qui est proposé, c’est votre droit le plus souverain, mais ne sabordez pas le navire pour autant, au contraire, rejoignez nous, prenez la parole, entrez dans les CA des ALF partout sur le territoire, soutenez les actions, venez nous rencontrer lors de l’assemblée générale. Une parole qui se terre dans un coin est une parole morte et contre-productive.

Soyons des citoyens ludothécaires actifs, prenons part à la vie de notre cité ludiques, alimentons l’éducation populaire que nous appelons de nos vœux et travaillons dans nos actes, remobilisons nous pour porter tout ce que nous avons de commun, et travailler nos différences.

Emplis des idées de tout ce que nous pourrons faire ensemble, nous vous souhaitons à tous de très bonnes fêtes de fin d’année, et nos meilleurs vœux pour 2017.

Le CA de l’ALF, Adeline, Anne, Aurélia, Claudine, Françoise, Louiza, Marion, Nicolas, Romuald, Séverine, et Sylvie.

 

Pour les nouveaux adhérents en 2017, merci de remplir le formulaire sur ce lien là : Adhesion

Pour adhérents déjà inscrits sur Gestasso, Merci d’envoyer votre règlement ou bon de commande à partir du devis reçu et de mettre à jour vos données à partir de votre espace personnel sur le site