J’ai ravivé la flamme sous l’arc de triomphe !

« Lorsqu’on m’a proposé de participer à la cérémonie du ravivage de la flamme du Soldat Inconnu avec l’aumônerie musulmane aux armées, j’étais de suite intéressé et à la fois intrigué car je n’ai jamais participé à une commémoration telle que celle-là.

En arrivant sur les lieux de la cérémonie, j’étais intimidé par l’ensemble de la population (touristes, lycéens, pompiers volontaires, armée, etc…).

J’ai, dans un premier temps, été rassuré par mon éducateur puis par un officier de l’armée qui m’a expliqué comment se déroulerait la cérémonie, ce qui m’a apaisé.

Puisque je devais déposer la gerbe sur la tombe du Soldat Inconnu, j’étais installé en tête de cortège. C’était pour moi un honneur car je me sentais un citoyen important.

J’étais impressionné par les agents de police lorsque ceux-ci ont bloqué l’avenue des Champs Elysées pour que nous puissions nous rendre sur la tombe. Arrivé sous l’Arc de Triomphe, j’ai déposé la gerbe avec l’officier de l’armée. L’importance de cet acte m’a fait comprendre que des milliers de personnes sont mortes pour la France et que c’est une des manières pour ne pas les oublier. Lors du salut, j’étais pris de panique car je ne connaissais pas le protocole du salut militaire.

Cette cérémonie a été pour moi un moment émouvant et j’espère pouvoir assister de nouveau à cette cérémonie et pourquoi pas à d’autres évènements tels que celui-là. »

Mohamed C.