Les ateliers scolaires

A près avoir occupé quelque temps les anciens locaux du siège administratif de Concorde, rue Delagarde, puis être disséminés dans différents lieux, les ateliers scolaires se sont installés depuis le 3 janvier 2017 dans un pavillon du Vieux Chemin de Coubron à Montfermeil. Fréquentés par une vingtaine de jeunes âgés de 8 à 20 ans, garçons et filles, des maisons d’enfants de Concorde, mais
aussi d’autres associations – foyer Jean Valjean de Montfermeil, Moissons nouvelles – d’adolescents maintenus dans leur famille et accompagnés par un éducateur de l’Aide Sociale à l’Enfance, ils fonctionnent quatre jours par semaine, les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9 heures à midi et de 14 heures à 17 heures.
Cette alternative provisoire à la scolarisation appelle une organisation souple. On fonctionne en groupes de niveaux, surtout le matin, l’aide individuelle étant dispensée chaque fois que nécessaire, essentiellement l’après midi. C’est ainsi que des jeunes jamais scolarisés dans leur pays d’origine ou scolarisés dans une langue autre que le français, apprivoisent la langue de Molière avec beaucoup de bonne volonté et un certain enthousiasme. La ludothèque municipale leur est ouverte tous les mardis après-midi. Les trois intervenants disposent chacun d’une belle salle et forment une équipe soudée. L’unité de lieu facilite beaucoup l’échange et la concertation. Les jeunes s’investissent d’autant mieux qu’il règne là une atmosphère familiale, on s’y sent « chez soi ». Les outils pédagogiques diversifiés, livres et revues, informatique, jeux de sociétés éducatifs, aident aux apprentissages, apprivoisent les plus récalcitrants. Aucun des jeunes accueillis n’a vocation à rester trop longtemps. Les moins de seize ans sont appelés à reprendre – ou à prendre – le chemin de l’école, les plus âgés à préparer leur avenir professionnel. Ces derniers pourront toujours trouver un soutien auprès des intervenants scolaires. Inscrit depuis de longues années dans le projet pédagogique de Concorde, l’atelier scolaire est bien rôdé. C’est un véritable atout éducatif.

Pierre Girault – Vice-président