Vacances d’été : tous les jeunes ont droit aux vacances.

Loin d’être des parenthèses dans la vie quotidienne, ces occasions de découverte de nouveaux horizons sont aussi des moments privilégiés de convivialité, de partage, d’apprentissage de l’autonomie. Les équipes éducatives nous le disent : la complicité qui s’établit favorise la relation éducative. Les témoignages qui suivent sont là pour le confirmer.

Dans les gorges du Verdon

Cet été, un groupe de dix jeunes et quatre éducateurs du module Chevreul est parti trois semaines en juillet à la découverte des gorges du Verdon et de la Côte d’Azur. Tous ont profité pleinement de cette région de soleil, de lavande et de cigales, explorant les gorges en canoë, goûtant les émotions que procurent le canyoning dans des eaux parfois turquoises, ou un parcours aventure avec passages sur corde, escalade de falaises, ponts de singe et tyroliennes. Autant d’expériences intenses dans un cadre sauvage, pour dépasser ses peurs, appréhender le stress, prendre confiance en soi et repartir avec des souvenirs et des images plein la tête. Une randonnée à cheval jusqu’au lac de Sainte-Croix, permit de découvrir des lieux isolés et désertiques, des paysages magnifiques mais aussi de prendre soin de sa monture qu’il fallait préparer avant le départ puis nettoyer et nourrir au retour. Ces expériences dans des lieux privilégiés, différentes du quotidien, les soirées autour du barbecue, le pot de l’amitié avec les campeurs, ont favorisé les échanges, contribué à tisser des liens. Ce furent des moments intenses pour tous, jeunes et éducateurs.

Romain Gueho – Coordinateur AEPC-SAM


Séjour Royal à Royan…

Début août 2016, neuf jeunes accompagnés de trois éducateurs sont partis enthousiastes à Vaux sur Mer, une commune à la périphérie de Royan en Charente-Maritime. Au programme, des baignades à la piscine du camping et dans l’Atlantique dont la côte est si belle, la visite du célèbre zoo de La Palmyre, celle du fort Louvois à l’ile d’Oléron. Le groupe a pu également pratiquer l’accrobranche, le laser- game, une course d’orientation dans un parc aventure en milieu naturel. Nous avons profité du parc aquatique Iléo et nous nous sommes essayés au surf, aux multiples toboggans. Lors d’une ballade à VTT, nous avons traversé les somptueux paysages de la région. Les sorties en soirée nous ont permis de découvrir les produits locaux lors des marchés nocturnes et les nombreuses animations proposées par l’agglomération. Nous avons rencontré les habitants de la ville, ceux du camping, échangé mots et sourires dans une ambiance des plus détendues. De très nombreux moments de complicité se sont créés entre jeunes, avec les adultes, renforçant ainsi la relation éducative, favorisant l’écoute et les échanges. Les jeunes sont rentrés avec des couleurs pleins les yeux et la tête remplie de souvenirs.

Awa, Thibault et Youssef – Educateurs Chevreul


Camping dans l’Aude

Le mois de juillet aura été l’occasion pour sept jeunes de la maison Gagny 1 de participer à un séjour dans l’Aude, à Tuchan, au camping du Domaine de la Peirière. Au programme, la plage de Port-la-Nouvelle et son feu d’artifice, la piscine du camping, Aqualand, une ballade en catamaran sur la mer Méditerranée et une visite de la réserve africaine de Sigean au milieu des lions, des zèbres, des serpents et des flamants roses. Un jeune, Nabil, a même eu la chance de faire du parapente, le vent empêchant les autres jeunes de s’envoler ! Ce séjour aura été l’occasion de partager des moments de vie commune particuliers et de découvrir une nouvelle région française offrant des paysages merveilleux.

Guillaume Bertrand / Zakaria Boudjellaba – Éducateurs Gagny 1


Riche baie de Somme

Du 15 au 24 août 2016, sept jeunes ont séjourné dans un camping au cœur de la Picardie. À pied et à cheval, ils ont découvert une partie de la baie de Somme ainsi que son parc naturel, et vécu de nouvelles aventures au travers d’activités variées telles que l’accrobranche, le parc d’attraction ou encore l’aquaclub. Ce séjour a également consolidé la dynamique de groupe actuelle à l’extérieur de leur cadre habituel, et renforcé la relation de confiance entre jeunes et adultes. Pendant 10 jours, ils ont pu se divertir, profiter pleinement de leurs vacances, dans une ambiance conviviale qui leur a permis de travailler l’autonomie et la vie en collectivité.

Hawa Gandega – Educatrice Gagny 1


 Escapade dans les alentours de Fontainebleau

Fin juin, les vacances arrivent. L’air est doux, les jeunes se détendent et les peintres n’ont pas encore envahi la place. La place de Barbizon bien sûr, adorable cité aux abords de la forêt aussi connue pour son cadre figuratif que pour ses rochers à grimper. En compagnie de six jeunes, logés dans des roulottes tout confort, nous sommes partis trois jours. Trois jours qui furent suffisants pour casser le quotidien : vivre en roulotte peut être déstabilisant quand on en n’a pas l’habitude. Et l’obligation d’arpenter des chemins forestiers – oh malheur et désespoir – nécessite une faculté d’adaptation ou d’abnégation qui n’est pas le propre de l’adolescence. Trois petits jours donc. Une bonne randonnée de trois heures à travers les rochers avec des meneurs qui habituellement n’en sont pas, des repas hauts en couleurs préparés dans les roulottes (ah le fameux œuf au plat !) et quelques belles voies grimpées avec plus ou moins de bonheur. Sans oublier bien sûr la difficulté de s’orienter dans une forêt, qui a valu à nos jeunes filles n’ayant pas suivi l’exemple du petit Poucet, une peur bleue dont elles se souviennent encore. Si seulement un peintre avait pu les immortaliser à cet instant… !

Denis Baron – Educateur « Marie Foilaine Desolneux »


 C’est beau la Corse

Un petit aperçu du voyage de nos occupants de la maison des Sorbiers à Villemomble sur l’île de beauté cet été …Les secrets de beauté de cette île ne se découvrent pas sans effort ! C’est après 6 heures de randonnée pour grimper à 2000 mètres d’altitude, que la vallée de la Restonica nous livre un spectacle sans précédent : le lac du Capitellu et ses neiges éternelles !!!
Les rencontres avec les petits quatre pattes inattendues lors d’une petite escale dans l’un des nombreux virages des montagnes Corses…. Les cochons sauvages et sangliers sont gourmands, ils sont friands des légumes du potager… mais nous aussi !! Nous avons mis du cœur à l’ouvrage en aidant les autochtones à clôturer les 3 hectares de potager ! Après les longues randonnées,…
… la fraicheur des vagues n’est pas de refus !!! Une fois rafraichis, tous finissent leur séjour heureux et conquis par l’île de beauté !

Raphaël Douchy-Munoz – Educateur Les Sorbiers