Définition de la ludothèque

Les ludothèques sont des équipements culturels qui mènent des actions autour du jeu en tant que pratique: l’acte de jouer, et en tant que patrimoine: les jeux et les jouets (Jeu sur place, prêt, animation, conseil/formation…)

Ce sont des lieux ressources gérés par des ludothécaires, ouverts à toutes et tous, qui ont pour mission de donner à jouer, d’accompagner les mises en jeu, de diffuser la culture ludique, et de préserver le jeu de toute récupération.

Les ludothèques sont régies par la charte de qualité des ludothèques qui est le cadre de référence pour toutes les ludothèques françaises ainsi que la fiche-métier de ludothécaire.

Elles accueillent ensemble des publics de tout âge et sont ouvertes aux collectivités les plus diverses (écoles, crèches, centres de loisirs, institutions spécialisées…). Elles proposent du jeu sur place, du prêt, des animations, du conseil. 11% d’entre elles proposent leur service en itinérance.

Ce sont des lieux ressources pour les parents et les professionnels. En favorisant le jeu, les ludothèques aident les enfants à grandir et les parents à vivre des moments privilégiés avec eux. Convivialité, éducation, socialisation et plaisir font le quotidien des ludothèques.

charte de qualité image

Charte qualité 2003

fiche métier image

Fiche métier 2012

 


CHRONOLOGIE INDICATIVE

  • 1934 : la première ludothèque voit le jour à Los Angeles.
  • 1959 : le Danemark ouvre la voie en Europe, suivi de près par la
    Suède (1963).
  • 1968 : création de la première ludothèque française à Dijon.
  • 1982 : apparition du mot ludothèque dans le petit Larousse.
  • 1985 : création de la première association régionale : ALF Nord-Pas-de-Calais.
  • 1988 : création de l’ALF Midi-Pyrénées, de l’ALF Aquitaine, et de l’ALIF (Association des ludothèques Ile de France).
  • 1989 : création de l’ALF Lorraine.
  • 1990 : assemblée générale constitutive d’ITLA, l’association
    internationale des ludothèques.
  • 1993 : création de l’ALF Poitou-Charentes et de l’ALF Haute-Normandie
  • 1994 : création de l’ALF Limousin et de l’ALF Pays de la Loire.
  • 1995 : création de l’ALF Auvergne et de l’ALF Rhône-Alpes.
  • 1996 : création du réseau européen des ludothèques (ETL). création du premier annuaire des ludothèques sur minitel.
  • 1997 : création de l’ALF Basse-Normandie.
  • 1998 : apparition du mot ludothécaire dans le petit Larousse.
  • 1999 : première journée internationale du jeu (ITLA)
  • 2003 : création de la charte de qualité des ludothèques.
  • 2004 : rédaction et adoption de la définition d’une ludothèque par l’ALF.
  • 2008 : congrès international des ludothèques à Paris.
  • 2012 : première édition de la fiche métier.
  • 2015 : liquidation de l’ALIF
  • 2015 : on compte 10 000 ludothèques dans le monde.

 

UN EQUIPEMENT POUR TOUS LES PUBLICS

Sa structuration autour des jeux et des jouets lui permet d’accueillir les tout petits jusqu’aux seniors, en passant par les adolescents. Avec plus de 100 000 familles adhérentes chaque année, elles favorisent le soutien à la fonction parentale et suscitent des échanges intergénérationnels et interculturels autour du jeu.

En ludothèque peuvent se côtoyer des personnes de toute condition et notamment les publics en situation de handicaps. Les ludothèques disposent d’une offre de jeux et jouets adaptés à chaque handicap.

UN LIEU RESSOURCES POUR LES COLLECTIVITÉS ET UN PARTENAIRE APPRÉCIÉ

Les ludothèques accueillent et de déplacent dans les écoles, centres de loisirs, crèches, relais d’assistantes maternelles, salles d’attente PMI, institutions spécialisées, maisons de retraite, etc.

UN ACTEUR DE L’ANIMATION DE LA VIE LOCALE, CRÉATEUR DE LIEN SOCIAL

En milieu urbain :

  • 50% des ludothèques implantées dans les quartiers.
  • implication dans les dispositifs de cohésion sociale dans les zones sensibles : CUCS, réussite éducative…
  • des actions variées pour donner à jouer dans les quartiers : ludothèque de rue pendant l’été, animations jeu au pied des immeubles, dans les jardins publics, etc.

En milieu rural :

  • 11% de ludothèques implantées dans des communes rurales (- de 2000 hab.).
  • 100 ludobus desservant de 5 à 25 communes chacun sur des territoires souvent isolés.

Partout en France :

  • 56% des ludothèques sont intégrées dans les contrats enfance jeunesse de la CNAF.
  • un expertise de plus en plus reconnue dans la connaissance du matériel ludique et dans la mise en place d’animations : organisation de la « Fête mondiale du jeu » et de la « Sélection de Noël des ludothécaires », des festivals ludiques, participation aux manifestations locales.