Escapade à Orléans – 31 mai & 1er juin 2023

 

Escapade des 31 mai et 1er Juin 2023

ORLEANS / SULLY S/LOIRE / St BENOIT S/LOIRE

 

 

En ce 31 Mai, Gare de Denfert-Rochereau, notre car nous accueille, direction Orléans, quelques gouttes de pluie nous étonnent, mais, vite disparues, nous en resterons à un beau et franc soleil. Première visite avec notre guide Geneviève, pleine d’humour, l’Hôtel GROSLOT, belle construction du 16ème siècle (1552), édifiée pour Jacques Groslot, bailli du Roi.

Dans cet hôtel, mourra le 5 décembre 1560 le roi François II. Mais l’édifice, en 1790,  deviendra l’Hôtel de Ville d’Orléans ; ses belles salles servent actuellement pour les cérémonies officielles et les mariages. Evidemment  y figurent de nombreuses références à Jeanne d’ Arc, la grande héroïne d’Orléans.

Autre monument spectaculaire, la Cathédrale Sainte-Croix, de style de base gothique, mais également néo-gothique, car elle a été beaucoup remaniée au XIXème siècle. Elle mesure 140 m. de long et la flèche 114 m. de haut ; c’est une Cathédrale Royale car 3 rois y furent sacrés.

Dans la nef, sont présentées les armoiries des compagnons de Jeanne d’ Arc, utilisées lors des fêtes Johanniques qui se tiennent annuellement au printemps, pour marquer la délivrance d’Orléans le 8 mai 1429.

Une traversée du centre par les rues piétonnes, beaucoup de maisons à colombages mais ici sans encorbellement,  nous conduit à notre Restaurant en bord de Loire.

Après donc une matinée urbaine, notre après-midi sera totalement de verdure, au Parc Floral de la Source, créé là après des Floralies Internationales il y a une quarantaine d’années. Beaucoup de coins à thème, le jardin des iris, la serre aux papillons avec ses très beaux spécimens, un potager, une roseraie face au Château de La Source, désormais siège des facultés orléanaises. Et puis le Bouillon, source du Loiret (11.4 km au total), qui est en fait une résurgence de la Loire apparue en 1672.

Diner Place du Martroi, la grande place centrale de la ville.

Jeudi 1er Juin, une quarantaine de kms nous conduisent à Sully-sur-Loire et son beau  château construit du XIVème au XXème siècle. En 1602, Maximilien de Béthune l’achète à Claude de La Trémouille, et en 1606, le domaine est érigé en duché-pairie pour le grand Sully, le très fidèle ministre et ami d’Henri IV. Le château va rester dans la famille jusqu’en 1961, année du rachat par le Conseil Général du Loiret, qui va beaucoup le restaurer. Beaucoup de belles salles, notamment avec des tapisseries, un chemin de ronde et une imposante charpente complètent la visite.

Une adresse à retenir, le restaurant «Entre Loire et Sologne», pour un déjeuner quasi-gastronomique !

Sur la route du retour, une étape étonnante à Germigny des Prés, un oratoire carolingien du IXème siècle, avec une mosaïque byzantine unique en France.

Un petit retour en arrière nous emmène enfin, dernière étape, à St Benoît sur Loire, haut lieu de l’art roman bénédictin, avec notamment une tour-porche agrémentée de beaux chapiteaux. Dans la crypte, les reliques de St Benoit. Et dans le chœur, le gisant de Philippe 1er mort en 1108.

Retour à Denfert-Rochereau, avec notre excellent chauffeur, bon connaisseur des rues directes sans embouteillages !!

 

Jacques Jossinet / Xavier Follea

 

Diaporama: cliquer ici.

(mot de passe si demandé: urclparisidf)

Laisser un commentaire