Escapade en Beauvaisis – 20 et 21 septembre 2023

 

ESCAPADE  EN BEAUVAISIS

20 et 21  SEPTEMBRE  2023

 

Une nouvelle escapade très variée au plan historique, gastronomique et curiosités.

C’est en effet ce qu’ont pu découvrir, pendant ces deux journées, les 35 personnes présentes dès potron-minet au lieu du rendez-vous près du métro Argentine.

Malgré une météo peu engageante, les 27 dames et les 8 messieurs (parité non respectée) ont pu apprécier la qualité du programme proposé par Xavier.

Notre périple a débuté à Crèvecœur-le-Grand pour une visite du Musée des tramways à vapeur et des chemins de fer secondaires où nous avons pu retrouver lors d’un court voyage des sensations que certains ont pu connaître au siècle dernier lors de trajets en chemin de fer à vapeur, odeur et fumée du charbon incluses !

Après un bon et copieux repas au restaurant La Petite France à CRILLON, le groupe a rejoint GERBEROY, petit village fleuri classé parmi les plus beaux villages de France.

Puis, avant de regagner notre hôtel, nous avons fait un arrêt gastronomique à La Ferme Saint-Jean pour la visite d’une fromagerie, suivie d’une dégustation de nombreux fromages du cru accompagnée d’un verre de cidre.

Une journée bien remplie qui s’est poursuivie par un retour à notre hôtel où dans notre chambre nous attendait, déposé sur le lit, un petit sac de caramels. Délicate attention !

Et pour terminer cette journée, le restaurant à proximité nous a servi un bon repas copieux, voire trop copieux pour certains le soir.

Après une nuit réparatrice suivie d’un bon petit déjeuner, nous avons repris la route pour une visite pédestre (sous la pluie) de BEAUVAIS et de tous ses atouts architecturaux dont la Cathédrale Saint-Pierre, édifice du 13° siècle dont le chœur de 48,50 m est le plus haut chœur gothique jamais construit. Ce qui fût la cause de deux effondrements de la cathédrale, ce qui explique qu’elle ne fût jamais terminée et qu’elle ne se compose, en fait, que de ce chœur immense et d’un transept, sans nef classique.

Elle abrite une monumentale horloge astronomique de 53 cadrans et 63 automates et sonneries. Un chef-d’œuvre unique construit fin des années 1860.

A nouveau une pause restauration,  puis visite de la maladrerie (ancienne léproserie).

Sur la route du retour, arrêt à MERU pour la visite du musée de la nacre et de la tabletterie où notre sympathique et volubile guide nous a fait découvrir avec humour les secrets de fabrication de dominos, et de boutons de toutes tailles, notamment à partir d’écailles de coquillages.

Deux journées bien remplies, retour vers la capitale où le groupe s’est séparé après avoir remercié notre chauffeur et notre organisateur Xavier.

Dernière escapade de l’année 2023. Rendez-vous en 2024 pour d’autres découvertes.

 

Michel CHARPENEL

Laisser un commentaire