A la maison de Coubron : un confinement très organisé

Le confinement a été effectif dès le lundi 16 mars dans la maison Marie Foilaine Desolneux. Le soutien scolaire est organisé chaque matin de 9h à 12h. Les collèges, écoles primaires et lycée envoient le travail ; les éducateurs vont sur les sites dédiés afin que le lendemain matin  le siège imprime les devoirs à faire. La vie est rythmée comme lors de l’école. Le collège Henri IV de Vaujours nous a bien aidés en mettant à notre disposition six tablettes afin que les jeunes puissent se connecter sur les logiciels Pronote des établissements scolaires.

Si au départ, les jeunes trouvaient cela amusant, il convient de dire que maintenant ils trouvent le temps long, malgré des activités sur place avec les éducateurs présents. Néanmoins, la vie suit son cours dans la bonne humeur.

Le manque de relations avec l’extérieur pèse sur certains jeunes. Certains préféreraient être à l’école pour revoir leur camarade de classe ; d’autres en famille, pour être avec leurs parents. Dans l’ensemble, ils considèrent que c’est nul de rester à la maison toute la journée, qu’il n’y a pas assez d’activités….

Mais quand on voit les photos, on peut se poser la question : est-ce vraiment si nul ?

Beaucoup sont désappointés par l’annulation d’un séjour au Futuroscope de Poitiers pour un groupe de dix jeunes et trois éducateurs. Effectivement, les vacances à Coubron ont une autre saveur. Mais ce n’est que partie remise, puisque les éducateurs, si le déconfinement a lieu, organiseront des mini séjours afin que les jeunes puissent souffler.

Nous tenions Denis et moi-même, à remercier l’équipe éducative pour son engagement et son implication, ainsi que les jeunes pour leur patience et leur joie de vivre.

Le 6 avril 2020

Rachel Emonot, directrice