Actus

Être en résonance avec le monde, les autres et soi-même : interactions, mobilités et reliance dans l’enseignement des langues
La date limite d’envoi de propositions pour le Congrès annuel de 2020 “Être en résonance avec le monde, les autres et soi-même : Interactions, mobilités et reliance dans l’enseignement des langues” qui aura lieu à l’INSA du 3 au 6 juin à Lyon a été reportée au 09 mars.


Deux journées organisées pour les hispanistes, en février et en mars

Jornada-de-hispanistas-e-italianistas (inscription en ligne). El 07 de febrero en Montpellier, como su nombre lo indica, esta jornada reúne  a profesores de español y de italiano. Esta se inscribe en el deseo de intercambiar acciones  didácticas y pedagógicas de los profesores de las dos lenguas. 

Jornada-de-hispanistas (inscription en ligne). El 14 de marzo en París, cuyo tema es  “Las neurociencias al servicio de la pedagogía”


La journée des Germanistes à noter dans votre calendrier : le 1er février

Le 1er février 2020, le groupe des Germanistes organise à l’Ecole des Mines (Paris 6e) sa rencontre annuelle.

Quel avenir pour l’allemand face à une diminution des apprenants et une réduction des enseignements ? Quelles conséquences aura la réforme du baccalauréat pour l’enseignement de l’allemand (et plus généralement des LV2) ? Comment motiver les apprenants à persévérer dans cette voie ?

La journée sera organisée autour d’un échange avec des membres de l’ADEAF et la présentation de projets académiques franco-allemands.


Être en résonance avec le monde, les autres et soi-même : interactions, mobilités et reliance dans l’enseignement des langues

Ce sera le thème de notre congrès 2020 qui aura lieu à l’INSA du 3 au 6 juin à Lyon


L’enjeu de la médiation pour l’enseignement dans nos écoles d’ingénieurs et de management.
Journée coorganisée avec le laboratoire DIDALANG de l’Institut Mines Télécom.


Une meilleure capacité auditive peut-elle améliorer l’apprentissage des langues ?

Pour trouver des réponses à cette question, nous partirons du constat qu’avant le langage, il y a le son et que l’action langagière vient après la réception du son. Une meilleure écoute n’est-elle pas la condition nécessaire pour une meilleure prononciation ?


Conclusions du colloque sur la Gouvernance Linguistique qui s’est déroulé en novembre 2018 GLUEES


L’internationalisation des formations dans les Grandes Ecoles d’ingénieur et de management : Quels nouveaux défis dans le domaine des compétences plurilingues, interculturelles et managériales ?